"Bien informés, les hommes sont des citoyens; mal informés ils deviennent des sujets" (Alfred Sauvy)

Teghalimet : Plus de 2.000 demandes de terrain à bâtir en souffrance

Teghalimet 08 Le manque de réserves foncières est devenue une préoccupation de plus en plus pressante pour un certain nombre de communes de la wilaya de Sidi Bel-Abbès. Téghalimet est de celles-là et souffre par ce fait de l'incapacité à répondre positivement aux demandes de lots à bâtir exprimées par ses citoyens. Le  maire de cette commune en plein essor économique située à quelque 40 km au Sud de la ville Sidi Bel Abbes, n'a pas manqué d'en faire état lors d'une rencontre informelle avec la presse.

Par K.Benkhelouf

Les ministres Hattab et Feraoun honorés par l'ACNOA à Alger

Les ministres Hattab et Feraoun honorés par l'ACNOA à Alger

ALGER - Le ministre de la Jeunesse et des Sports, Mohamed Hattab et la ministre de la Poste, des Télécommunications, des Technologies et du Numérique, Houda Imane Feraoun ont été honorés, mardi à Alger, par l'Association des Comités nationaux olympiques d'Afrique (ACNOA).

Championnat d'Algérie de calcul mental

Calcul mental/Championnat d'Algérie: plus de 2000 enfants à Alger

ALGER - Plus de 2000 enfants, de 5 à 15 ans, participeront, jeudi prochain au Palais des expositions à Alger à "la première édition" du championnat d'Algérie de calcul mental qualifiant au championnat du monde, prévu le 5 août prochain au Japon, a-t-on appris mardi des organisateurs.

Baccalauréat 2018: 55,88% de taux de réussite

Baccalauréat 2018: 55,88% de taux de réussite

ALGER- Le taux de réussite aux examens du baccalauréat de la session 2018 est de 55,88%, a annoncé mercredi la ministre de l'Education nationale, Nouria Benghabrit, sur ses pages Facebook et Twitter. 

L’idéologie, la crise économique et le péché religieux face au vignoble algérien

La vigne fait et fera partie pour encore longtemps du paysage algérien n’en déplaise aux salafistes et terroristes musulmans. Pendant que dans le monde avancé et moderne la vigne avec ses produits est partie à la conquête de la planète pour s’implanter partout où les conditions du milieu lui sont favorables ; en Algérie on arrache dans les années 1970-75 plus de 350 000 ha. Une politique de plus d’un siècle ayant permis aux vins algériens de s’imposer dans une grande partie du monde a été anéantie en l’espace de 10 ans avec toutes les retombées négatives. Lire la suite...

  Par K. Benabdeli  

Sud de la wilaya de SBA : L'eau de Chott El-Gharbi arrive !

Souffrant d'un manque crucial en ressources hydriques, la wilaya de Sidi Bel-Abbès est contrainte de recourir aux wilayas voisines pour être en mesure de satisfaire pas moins e 60% des besoins en eau potable. Grâce à la mise en service annoncée pour ce mois de  juillet, du projet de transfert d’eau potable du Chott El-Gharbi vers la wilaya de Sidi Bel-Abbès, le calvaire des imprévisions de l'AEP est en voie de pour une grande partie de la population locale. C'est du moins ce que vient de nous révéler le premier responsable du secteur des ressources en eau à SBA,  M. Abdelkader Lettab en l'occurrence. Lire la suite...

Par K.Benkhelouf

Les recteurs se succèdent à l’université de Sidi Bel-Abbès mais les enseignants se trouvent toujours confrontés aux mêmes problèmes récurrents

« Pédagogie, recherche, gestion des carrières et du volet social, respect des libertés individuelles… » constituent les principales préoccupations du collectif des enseignants

UDL rectoratvox9Le jour même où le nouveau recteur de l’université Djillali Liabès de Sidi Bel-Abbès, Pr Mourad Megachou en l’occurrence, animait une première conférence de presse en présence de ses proches collaborateurs et des représentants locaux des différents organes de la presse écrite, parlée et électronique, le comité du collectif des enseignants a tenu à rendre publique une déclaration synthétisant l’ensemble des problèmes auxquels ils sont confrontés dans l’établissement , et ce malgré les promesses de solutions données par les responsables successifs de l’administration universitaire. Nous reproduisons ci-après l’intégralité du texte de cette déclaration transmise par mail à la Voix de l’Oranie.